Comment réussir une opération d’investissement grâce au géomarketing

Que ce soit à l’occasion d’une fusion/acquisition, d’une levée de fonds, d’un rachat d’entreprise ou d’une ouverture de capital à un nouvel actionnaire, réussir une opération d’investissement s’apparente dorénavant à un cheminement stratégique tortueux et risqué, comme l’explique Dominique Gaillard, bras droit de Dominique Senequier au sein du capital-investissement français Ardian [1] : « il faut 10 fois plus de travail qu’il y a dix ans. Avant même de signer le moindre chèque pour acheter un actif, il est nécessaire d’avoir une idée très claire de la façon dont vous allez aider le management que vous soutenez à créer de la valeur, dans six mois, un an, trois ans ». [2]

Investir de l’argent, pour un fonds d’investissement, est donc souvent une équation à plusieurs inconnues qu’il s’agit de résoudre en un temps record, en prenant le soin de lancer son opération au moment le plus opportun. Les dirigeants de fonds d’investissement sont soumis à de multiples interrogations :  

  • Comment choisir l’entreprise à racheter ?
  • Comment évaluer précisément sa santé financière et son potentiel commercial ?
  • Quels indicateurs géographiques et statistiques prendre en compte avant d’investir ?
  • Comment connaître l’état local du marché existant et de la concurrence ?
  • Quelles données internes/externes utiliser pour mener à bien une simulation ?
  • Où trouver des experts en géomarketing compétents et dignes de confiance garantissant la confidentialité d’une étude ?

Autant de questions essentielles dont les réponses apportées, mises bout à bout, déterminent le succès ou l’échec d’une telle démarche. Or, pour réussir une opération d’investissement, le géomarketing, avec sa dimension spatiale, est la solution idéale pour prendre une décision éclairée et investir intelligemment son capital. Démonstration en 3 points.

Réussir son opération d'investissement

1. Le géomarketing, outil idéal pour réussir une opération d’investissement

La mise en perspective spatiale du géomarketing permet d’abord aux fonds d’investissement, et c’est naturellement le premier de leurs soucis, de sécuriser et d’optimiser leurs opérations financières à venir : rentabilisation, amortissement, optimisation, rachat, prise de participation sous forme de capital ou d’actions…

Il n’y a pas de mauvaise surprise à attendre si une étude de géomarketing est menée préalablement avec sérieux et qu’elle pose le bon diagnostic, correspondant à la réalité économique du terrain et du marché à atteindre, ainsi qu’à la problématique posée par le fonds d’investissement. La décision finale n’en sera que plus facile à prendre et les principales options qui émergeront seront illustrées avec force détails.

Mais cela nécessite d’exploiter à bon escient toute la puissance du géomarketing et de son potentiel. Et, condition sine qua non pour réussir une opération d’investissement, que ce levier soit actionné par de vrais experts reconnus. Les exemples d’études de géomarketing sont multiples et variés (elles jouent le rôle de révélateur, du fait de l’approche cartographique des données intégrées) :

  • analyse d’un maillage territorial : emplacement des magasins, évolution du chiffres d’affaires, représentation des zones de chalandise avec des courbes isochrones…
  • étude de l’implantation de la concurrence : points de vente, zones de cannibalisation, pression concurrentielle…
  • analyse socio-démographique des bassins de vie : revenus, âge, localisation, centres d’intérêt…
  • sectorisation de la force commerciale : forces et faiblesses
  • connaissance des clients et de leurs profils

2. Du géomarketing au service de tous les fonds d’investissement

Un éditeur de solutions de géomarketing digne de ce nom doit répondre, le plus exhaustivement possible sur le plan technique, aux attentes de tous les fonds d’investissement sans exception – capital-risque, capital-investissement, fintech, private equity, hedge fund, venture capital ou bien business angel – afin d’ajuster son expertise à leurs demandes individuelles (chaque cas est particulier) et, au final, de les placer dans les meilleures conditions de décision.

Le secret de la réussite d’une étude de géomarketing est de livrer la bonne information, à savoir l’information cruciale qui donnera l’avantage vis-à-vis des sources d’investissement concurrentes. Ou qui dissuadera de passer à l’action pour telle ou telle raison, arguments à l’appui. C’est dans cette optique que des simulations, prenant en compte toute une variété de données internes et/ou externes, confidentielles ou non, avec des fonds de carte actualisés, sont réalisées. L’enjeu économique lié à ces simulations est pour le moins important. Autant dire que cette information vaut cher mais également, revers de la médaille, que l’expertise en géomarketing doit être à la hauteur. Réussir une opération d’investissement est à ce prix.

La liste des secteurs cibles susceptibles de faire l’objet d’études de géomarketing, et donc d’un potentiel investissement, n’est pas limitée et n’est tributaire finalement que de l’inspiration des investisseurs :  de la grande distribution à l’industrie automobile en passant par la banque et la restauration, sans oublier les start-ups de tout poil et la green tech. Le géomarketing constitue un vecteur puissant qui offre l’opportunité de réaliser de profits conséquents. Encore faut-il en avoir conscience !

Le géomarketing ou comment réussir son opération d'investissement

3. Quand utiliser le géomarketing pour réussir une opération d’investissement ?

Certainement l’une des questions majeures. Une expertise efficiente de géomarketing est souple et rapide. Elle doit dispenser ses conclusions dans le temps imparti par le fonds d’investissement. Ce délai est parfois très court à cause d’une décision imminente, dans le cadre par exemple de la lettre d’intention. La réussite de l’investissement dépend du professionnalisme et de la capacité des experts à cartographier les hypothèses. Et à rendre des conclusions claires et complètes.

Cette expertise doit se calquer sur le calendrier du fonds d’investissement. Le géomarketing s’adresse à des professionnels de la finance et de l’investissement dont le projet se situe à un moment plus ou moins avancé, voire même à l’état embryonnaire. Les quatre phases classiques du process sont les suivantes :

  • la consultation
  • la réflexion
  • la communication
  • la décision

Le consulting en géomarketing peut accompagner un fonds d’investissement à chacune de ces étapes respectives. Il peut se traduire par la création et la diffusion d’atlas interactifs conçus par des analystes à destination de décideurs ou d’investisseurs novices dans l’univers de la cartographie statistique.

Conclusion

Vous l’aurez compris à la lumière de cet article : l’intérêt de disposer d’une expertise de géomarketing alliant réactivité et efficacité est grand et ne peut que servir les objectifs des fonds d’investissement. Le fait de réussir une opération d’investissement est aujourd’hui grandement facilité par des solutions de géomarketing qui n’ont jamais été aussi décisives.

Elle doit s’adresser sans distinction à tout type d’organisme qui souhaite investir un capital de manière sûre et optimale (que ce soit un capital-risque, un capital-investissement, une fintech, un private equity, ou un hedge fund). Le consulting ou l’étude en géomarketing donne les clés nécessaires pour conclure toutes sortes d’opérations financières : fusion/acquisition, OPA, prise de contrôle d’un réseau de retailers, rachat d’entreprise, vente d’une franchise…

Le géomarketing est devenu l’outil incontournable d’aide à la géo-décision. Encore faut-il être accompagné pour profiter de cet accélérateur de business. C’est la mission des experts Articque, qui interviennent auprès de nos clients pour éclairer leurs décisions stratégiques.

Sources :

[1] Ardian est une société française de capital-investissement fondée par Dominique Senequier en 2013 sur les cendres d’Axa Private Equity.

Vous souhaitez prendre la bonne décision pour réussir un investissement ?

À propos de l’auteur : Mathieu Boisseau

Webmarketeur

J’ai rejoint Articque en mai 2019 comme webmarketeur afin de créer des contenus dédiés au monde de la cartographie statistique.

Application métier : l’analyse cartographique en libre-service

Les utilisateurs métier désirent comprendre comment les résultats ont été obtenus et tester leurs hypothèses pour visualiser leur impact sur leurs décisions. C'est pourquoi Articque a lancé les Wizards : des applications métier sur-mesure pensées pour l'utilisateur métier.
Miniature geomarketing et tourismeDR

Attractivité touristique : comment l'améliorer grâce au géomarketing

Le numérique et les nouvelles technologies ont enfin pris toute leur place dans le secteur du tourisme, à tel point que l’on parle parfois d’e-tourisme. Nous vous expliquons dans cet article pourquoi et comment le géomarketing favorise l’attractivité touristique.
Miniature témoignage CRT OccitanieDR

Cartes & Données a positionné le CRT Occitanie comme centre de ressources auprès des acteurs du tourisme

Le géomarketing est aujourd'hui un outil de décision essentiel dans le secteur du tourisme, comme en témoigne Dominique Thillet, responsable du Pôle 3D au sein du Comité Régional de Tourisme (CRT) d'Occitanie.
Miniature du témoignage de l'ADT AisneDR

Mathieu Baudoux (ADT de l’Aisne) : "Cartes & Données rend la cartographie accessible à tous"

Le tourisme montre un grand intérêt à l’égard du géomarketing et de ses solutions. L’Agence Départementale de Tourisme (ADT) de l’Aisne, dont la mission est de développer le tourisme sur son territoire, utilise notre logiciel Cartes & Données.
Miniature ENRDR

ENR et géomarketing, une ambition commune au service de la croissance verte

La croissance verte donne un coup d’accélérateur incontestable au marché des énergies renouvelables. ENR et géomarketing, c’est assurément le couple de demain.
Miniature témoignage C2RPDR

Le C2RP a restructuré ses données grâce au logiciel Articque Platform

Le C2RP CARIF-OREF est un groupement d'intérêt public (GIP) créé en 1997 dont la présidence est assurée en alternance par l'État et par la région Hauts-de-France (dans le cadre du contrat de Plan État-Région).
Realiser un etat local de marcheDR

Réaliser un état local de marché : mode d'emploi

L’état local de marché, pièce essentielle et obligatoire du DIP, est établi par le franchiseur lui-même à destination du futur franchisé en phase de réflexion. Il a pour objectif de fournir des éléments nécessaires à la décision de ce dernier.
Miniature SAGDR

Plaidoyer pour le Système d’Analyse Géographique (SAG)

Le Système d’Information Géographique (SIG) a longtemps fait office d’horizon indépassable : il montre aujourd'hui ses limites dans la BI. D’où l’urgence à adopter le Système d’Analyse Géographique (SAG), un outil intelligent et moderne centré sur l’utilisateur.
Franchise et étude de marchéDR

Des Wizards pour les états locaux de marché et études d'implantation

Lors de la journée "Osez la GéoStratégie !" du 5 septembre 2019, Articque a mis à l’honneur ses nouvelles applications métier : les Wizards. Découvrez leurs avantages pour les franchises et les réseaux de distribution.