La nécessaire mutation des logiciels de cartographie vers des applications métier en libre-service

application métier ou logiciel de cartographie

Smartphones, tablettes, 4G, 5G nous sommes tous connectés en permanence à Internet et son usage au quotidien a profondément bouleversé nos comportements, nos attentes et nos connaissances. Nous sommes habitués à obtenir facilement les réponses à nos questions grâce aux moteurs de recherche, à consommer des contenus informationnels ou de divertissement sur de multiples supports, à commander des produits ou des services en quelques clics sur un écran… Il semble donc naturel, voire indispensable, que les outils professionnels répondent au moins aux mêmes exigences.

Parmi la pléthore de solutions informatiques dédiées aux entreprises, les logiciels de cartographie statistique (ou de géo-décisionnel) s’imposent logiquement puisqu’ils permettent de voir et d’analyser des données sous un angle différent pour éclairer les prises de décisions. Mais comment sont-ils perçus par les utilisateurs métier qui n’ont aucune connaissance en cartographie ou en statistique ? L’art de faire des cartes riches de sens est-il réservé à un public averti ? En réalité, grâce aux applications métier, la carte est plus que jamais un outil d’analyse ouvert à tous.

Sommaire :

Logiciel de cartographie vs. application métier : quelles différences ?

Un logiciel de cartographie décisionnelle est un outil professionnel qui permet de représenter ses données sur une carte pour mieux les analyser, de tester ses hypothèses et de simuler leur impact afin d’éclairer ses prises de décisions. De plus, les cartes sont des média visuels et parlants qui facilitent la communication et la compréhension des informations. Un logiciel de cartographie réunit de nombreuses fonctionnalités : mathématiques, statistiques, cartographiques… C’est donc un environnement propice à la préparation de ses données et à leur représentation graphique. Bien que certaines fonctionnalités soient très pointues, le logiciel de cartographie décisionnelle s’adresse avant tout aux utilisateurs métier (commerce, marketing, ressources humaines, logistique…), contrairement au Système d’Information Géographique (SIG) qui s’adresse principalement aux géomaticiens et aux cartographes. Cependant, notez qu’une formation préalable est nécessaire pour apprendre à exploiter tout son potentiel et répondre à ses besoins d’analyse.

L’application métier, quant à elle, est un condensé des fonctionnalités présentes dans un logiciel de cartographie, mais présenté d’une façon plus intuitive et adapté aux besoins spécifiques d’un métier. En outre, il n’est pas utile de se former : l’utilisateur métier est donc totalement autonome.

L’application métier de cartographie répond à des besoins précis :

  • Mener une étude d’implantation
  • Réaliser un état local de marché
  • Optimiser sa sectorisation commerciale
  • Cibler ses actions marketing au niveau local
  • Générer un rapport d’activité automatiquement
  • etc.

Pour illustrer cette différence, prenons l’exemple du logiciel de cartographie et de sa déclinaison sous la forme d’une application métier (appelée Wizards) :

Les applications metiers en libre service

À gauche : l’organigramme du logiciel qui illustre différents traitements et analyses menés pour obtenir une carte. À droite : l’utilisateur se laisse guider étape par étape par l’application métier jusqu’à arriver au résultat de son analyse.

Application métier : donner le pouvoir aux utilisateurs terrain

Les utilisateurs métier sont friands d’outils décisionnels qui mettent en lumière leurs données de façon simple, compréhensible et lisible : c’est la data visualisation. Ces outils (de cartographie, de business intelligence, de data preparation…) doivent être intuitifs, simples, interactifs, dynamiques, visuels, connectés, responsive… Mais aujourd’hui on constate que les utilisateurs métier en attendent davantage : ils souhaitent être « acteurs » et non plus simples « spectateurs ». Ils désirent comprendre comment les résultats ont été obtenus, agir sur les données et tester leurs hypothèses pour visualiser leur impact sur leurs décisions. En bref, ils ne se contentent plus d’outils « boîte noire » qui affichent un résultat sans expliquer comment il a été obtenu.

Ces exigences traduisent un besoin croissant d’autonomie qui se manifeste dans la très grande majorité des entreprises privées et publiques. Les décisions doivent se prendre dans un minimum de temps, sous peine de laisser passer des opportunités ou de générer des situations de crise. Les décideurs attendent donc des outils décisionnels qui répondent rapidement à leurs questions pour gagner en réactivité et en performance.

Mais déployer une application métier permet aussi de capitaliser sur le savoir des équipes terrain qui connaissent les spécificités de leur territoire.

Prenons l’exemple d’une entreprise spécialisée dans la vente de cadeaux d’entreprises comptant 50 commerciaux sur la France et qui souhaite réorganiser ses secteurs de vente. La sectorisation commerciale est confiée à la Direction commerciale basée à Paris, qui communique la nouvelle organisation aux 17 responsables régionaux. Chaque secteur ayant ses propres spécificités liées à la géographie (reliefs, axes routiers, densité…), aux compétences des commerciaux ou à leurs affinités avec certains clients, la grande majorité de ces secteurs auront besoin d’être ajustés. La réorganisation va donc prendre plus de temps que prévu et générer des frustrations inutiles auprès des commerciaux qui pourraient se sentir lésés.

Pour s’affranchir de ces inconvénients, une application métier dédiée à l’ajustement des secteurs commerciaux permettrait aux responsables régionaux d’équilibrer leur nouvelle sectorisation commerciale en quelques clics et en tenant compte de leurs propres contraintes :

  • Géographie : éloignement des clients, axes routiers, localisation des concurrents…
  • Portefeuille : part des clients et des prospects, clients historiques, secteurs d’activité…
  • Stratégie commerciale : conquête de nouveaux clients ou fidélisation.
  • Organisationnelle : temps de trajet maximum, nuits d’hôtel…

Ils gagnent donc en autonomie et en réactivité, tout en valorisant leur expertise.

Cette volonté de laisser plus d’autonomie aux acteurs du terrain est ce qui a motivé le Groupe SGS (le n°1 des contrôles techniques en France) à travailler avec Articque, pour développer son activité commerciale, sur l’application géo-décisionnelle GeoBusiness destinée aux gérants des centres de contrôle technique. Le cas client SGS est disponible ici.

Cependant une contrainte majeure existe : le temps ! Force est de constater que tous les utilisateurs n’ont pas le temps de se former à l’usage d’un logiciel d’analyse. Ils sont à la recherche d’outils simples, réactifs, qui répondent à leurs questions en quelques clics (comme les moteurs de recherche). C’est pourquoi l’application cartographique répond parfaitement à leurs attentes, en particulier parce qu’elle a été créée pour répondre à des besoins spécifiques.

Les 4 atouts d’une application de cartographie orientée métier


Voici les principaux ingrédients nécessaires pour concevoir une bonne application cartographique orientée métier :

1 : Inutile de suivre une formation

L’application cartographique doit avant tout être intuitive et facile à prendre en main. Pour y parvenir, le créateur de l’application aura tout intérêt à la concevoir en partenariat avec l’utilisateur final.

2 : L’analyse cartographique en libre-service

L’application métier doit permettre d’obtenir des réponses rapides aux questions de l’utilisateur métier. C’est un moyen agile d’interroger les données, de les visualiser sur une carte pour mieux les comprendre et trouver de nouvelles opportunités. 

3 : Tester pour mieux décider

L’application métier idéale ne doit pas s’arrêter à la représentation des données. Elle doit permettre à l’utilisateur de tester des scénarios et de voir leur impact sur l’activité. En réalisant ces simulations, la meilleure option apparaîtra d’elle-même, faisant gagner un temps précieux au décideur.

La cartographie décisionnelle va donc plus loin que les outils traditionnels de Business Intelligence qui n’offrent qu’une photo sur les données, c’est-à-dire un regard figé à un instant donné.

4 : S’affranchir du code et du développement

Si l’application cartographique doit être simple d’utilisation, sa création doit l’être tout autant. Ce sont rarement les services informatiques qui se chargent de la réalisation de ces outils. Il faut donc une interface claire, simple et qui ne nécessite pas de coder.

application métier en mobilité

Les Wizards Cartes & Données : le géo-décisionnel en libre-service pour tous


Articque a toujours eu pour ambition de mettre la puissance du géo-décisionnel au service de toutes les entreprises. C’est pourquoi les logiciels de cartographie statistique (ou de géo-décisionnel) d’Articque sont pensés pour les utilisateurs métier d’aujourd’hui et de demain : data preparation, data visualisation, analyse, simulation, communication… Ils sont riches en fonctionnalités, mais simples d’utilisation et ouverts à tous.

Conscient du besoin d’autonomie et de réactivité émanant des utilisateurs métier, Articque innovait en 2016 en lançant les Wizards : des applications cartographiques sur-mesure, pensées pour l’utilisateur final. Aujourd’hui, les Wizards ont beaucoup évolué et offrent de nombreux avantages :

  • Une interface intuitive où l’utilisateur est guidé pas à pas pour mener son analyse et exporter sa carte, sans recevoir de formation,
  • La possibilité de personnaliser sa carte en quelques clics : localisation, données, couleurs, graphiques…
  • Des fonctionnalités de simulation pour tester ses hypothèses et mesurer sur une carte leur impact,
  • La réponse aux besoins métier : rapport d’activité, définition de la zone de chalandise, simulation d’implantation, sectorisation commerciale, état local de marché, étude statistique
  • Un environnement unique : l’application se construit depuis l’organigramme de Cartes & Données sans avoir à acquérir un nouveau produit ou module,
  • « Code-free » : la conception ou l’utilisation d’un Wizard ne nécessite pas d’écrire de ligne de code.
livre blanc application cartographie

Conclusion


Il est indéniable que la demande d’applications métier est une tendance forte du marché des outils d’analyse ces dernières années. Les utilisateurs terrain demandent toujours plus d’autonomie pour répondre à la réactivité attendue par les directions métiers et par le marché.
Les logiciels de cartographie occupent une place importante parmi ces outils d’analyse et offrent de nombreuses possibilités :

  • Offrir une interface intuitive et visuelle
  • Obtenir des réponses rapides
  • Détecter des nouvelles opportunités
  • Tester des hypothèses et simuler leur impact
  • Communiquer des résultats sur des supports interactifs et dynamiques

En plus de ces logiciels, Articque a développé des Wizards (ou applications métier de cartographie) de Cartes & Données, pour propulser l’analyse cartographique en libre-service au cœur des processus décisionnels. Ces applications sur-mesure s’adressent à tous les utilisateurs métier (marketing, vente, ressources humaines, logistique…) qui gagnent en autonomie et prennent des décisions plus facilement et plus rapidement.

Mais la cartographie statistique révèle également tout son potentiel sous d’autres formes. Les tableaux de bord cartographiques, par exemple, sont de véritables outils de pilotage et offrent aux décideurs des informations essentielles pour saisir de nouvelles opportunités de croissance. Nous vous invitons à les découvrir sur la page de nos atlas web.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Logiciel cartographie GeoBusiness

Articque développe pour SGS une application de développement commercial pour les gérants de centres de contrôle technique.

Lire la suite >>

Miniature du témoignage de l'ADT Aisne

« Le logiciel Cartes & Données rend la cartographie accessible à tous » (Mathieu Baudoux, chargé d’études au sein de l’ADT de l’Aisne)

Lire la suite >>

A propos de l’auteur : Camille Chiaradia

A propos de l’auteur : Camille Chiaradia

Chargée de marketing

Geek du webmarketing, mordue de cartographie et de géomarketing @Articque depuis 2016. J‘évolue dans un univers essentiellement IT et digital : big data, SaaS, dataviz, data mining... Mes missions : informer nos clients de toutes les nouveautés de Cartes & Données et éclairer les internautes à la recherche de solutions d’aide à la décision.