Photo de Mathieu Baudoux (ADT de l'Aisne)

Mathieu Baudoux

Logo de l'ADT de l'Aisne

Mathieu Baudoux (ADT de l’Aisne) : « Le logiciel Cartes & Données rend la cartographie accessible à tous »

À l’instar de nombreux autres secteurs économiques, le tourisme montre un grand intérêt pour le géomarketing et ses solutions. L’Agence Départementale de Tourisme (ADT) de l’Aisne, dont la mission est de développer l’activité touristique sur son territoire, utilise notre logiciel cartographique Cartes & Données. Nous avons posé 5 questions à Mathieu Baudoux, en charge de l’observatoire du tourisme de l’ADT de l’Aisne. Géographe de formation, il nous explique pourquoi il a choisi le logiciel Cartes & Données et comment notre solution s’intègre dans son travail de production d’analyses statistiques.

Photo de la ville de Laon (Aisne) - ADT de l'Aisne

Photo de la ville de Laon (Aisne)

1. Comment la solution cartographique s’est-elle imposée à vous ?

Mathieu Baudoux (ADT de l’Aisne) : « Depuis que je travaille dans le développement touristique, j’éprouve de réelles difficultés à accéder et produire des données cartographiées alors qu’il existe un grand besoin de spatialisation dans mon métier. À défaut de posséder des outils abordables et simples d’utilisation, l’impasse est faite sur la cartographie. Il est possible d’utiliser des logiciels de bureautique afin de représenter un phénomène via un tableau ou un graphique. Ce qui en soi est déjà un bon début mais cela s’avère forcément insuffisant pour spatialiser les phénomènes. Or, la cartographie éclaire indiscutablement les phénomènes. Avant de connaître Articque, selon moi, il n’y avait rien d’abordable techniquement ou financièrement. Aujourd’hui, nous avons trouvé une solution cartographique qui présente un rapport coût/ergonomie/facilité d’usage séduisant et sans précédent à ma connaissance. »

2.  Quels étaient vos critères pour choisir un logiciel cartographique ?

M. B. : « À titre personnel, j’ai été formé au logiciel ArcGIS durant mon cursus universitaire en géographie. J’en suis arrivé à la conclusion que le métier de cartographe est une profession à part entière. Or, contrairement aux grandes collectivités, une petite structure comme l’ADT de l’Aisne n’a pas les moyens de s’offrir les services d’un cartographe. De plus, j’aime l’idée que celui qui veut illustrer un phénomène réalise lui-même sa carte : il est inimaginable de séparer l’idée et la fabrication de la carte. En d’autres termes, la carte n’est pas une fin en soi mais juste un moyen d’exprimer une idée. En conséquence, j’ai ressenti le besoin de spatialiser par moi-même, sans passer par un tiers, car j’aurais sans doute passé autant de temps à le briefer qu’à faire ma propre carte. C’est ce qui a convaincu notre ADT d’adopter la solution Cartes & Données.

Grâce au logiciel d’Articque, il est devenu possible de tout faire soi-même, de la réflexion à l’élaboration de la carte : c’est quand même très nouveau par rapport à ce que j’ai appris à l’université. À l’époque, j’avais réalisé qu’une formation de 100 heures n’était pas suffisante pour maîtriser complètement le logiciel ArcGIS. Difficile dans ces conditions de faire de la cartographie son métier ! Or, 15 ans plus tard, avec le logiciel Cartes & Données, je découvre qu’il est possible de se muer en cartographe. C’est un gros progrès.

La formation à Cartes & Données est toutefois indispensable car il faut réhabituer les utilisateurs à spatialiser leurs idées. À l’école primaire ou au collège, on nous apprenait à spatialiser, en dessinant des fonds de cartes à la main, ou à colorier le fond de carte réalisé par le professeur avec des crayons de couleur. Or, dans le monde du travail, depuis 20 ou 30 ans, les salariés sont habitués à construire des tableurs Excel. La formation est donc un passage obligé pour leur permettre de renouer avec une spatialisation de leur territoire, en se réappropriant certains réflexes. »

Les circuits de randonnée dans le département de l'Aisne - ADT de l'Aisne

Cartographie des circuits de randonnée dans le département de l’Aisne

3. Quelles analyses cartographiques réalisez-vous avec Cartes & Données ?

M. B. : « Nous réalisons, par exemple, des études pour des clients hôteliers ou pour des porteurs de projets touristiques. Nous avons aussi conçu des analyses stratégiques pour des territoires et des bassins touristiques. Nous utilisons les cartographies issues du logiciel afin de dresser un panorama de l’offre et d’analyser la fréquentation du territoire. Ma mission dans l’observation touristique s’arrête là. Je donne ces éléments à mes collègues de l’agence, qui exploitent mon analyse pour les délivrer à un client final. Je donne également des éléments d’interprétation. Je ne transmets pas de préconisations mais juste une analyse froide de l’état des lieux qui va servir d’outil d’aide à la décision pour mes collègues-experts. »

4. Quel est l’apport de la solution Cartes & Données dans votre activité ?

M. B. : « Deux aspects me semblent déterminants. D’abord, à travers la carte, nous analysons beaucoup plus vite, puisqu’avec la spatialisation nous savons précisément où se situent les phénomènes. Si la carte prend un peu plus de temps à faire qu’un tableau Excel, le gain de temps a lieu au moment de l’analyse. Nous voyons les choses plus rapidement et plus pertinemment en les spatialisant alors, qu’auparavant, la finalité consistait à ‘théoriser’ le résultat sous forme de tableau ou de graphique. Ensuite, et surtout, la solution Cartes & Données permet d’affiner et de crédibiliser l’analyse qui sera livrée à notre client. »

5.  Si vous deviez résumer la solution Articque en 3 ou 4 items ?

M. B. : « L’ergonomie et l’intuitivité de la solution Articque constituent, à mon sens, ses atouts majeurs. C’est d’ailleurs ce qui la différencie des autres outils : le logiciel et par conséquent la cartographie sont accessibles à tous. En tout cas, accessibles à toute personne ayant été préalablement formée. D’ailleurs, j’ai personnellement utilisé le logiciel Cartes & Données pendant 2 années sans aucune formation, en autodidacte (j’ai pu cependant m’appuyer sur ma connaissance de la cartographie grâce à ma formation initiale de géographe). A contrario, les autres outils cartographiques ne sont pas abordables, soit en raison du coût élevé de la licence, soit en raison du temps d’appropriation absolument incompatible avec les missions d’ingénierie que nous devons mener quotidiennement. »

Sur la même thématique :

Attractivité touristique : comment l’améliorer grâce au géomarketing

Miniature geomarketing et tourisme

Cartes & Données a positionné le CRT Occitanie comme centre de ressources auprès des acteurs du tourisme

Miniature témoignage CRT Occitanie

À propos de l’auteur : Mathieu Boisseau

Webmarketeur

J’ai rejoint Articque en mai 2019 comme webmarketeur afin de créer des contenus dédiés au monde de la cartographie statistique.