Carte des élections régionales 2021 : abstention et résultats du premier tour

Organisé dans les 12 régions métropolitaines ainsi qu’en Guadeloupe et à La Réunion, le 1er tour des élections régionales a eu lieu dimanche 20 juin 2021 (le second tour étant programmé le 27 juin). On pensait avoir atteint un pic historique d’abstention lors du scrutin municipal de 2020 (avec 59% lors du second tour) mais le 1er tour des élections régionales 2021 nous a gratifiés d’un nouveau « record » avec un taux d’abstention s’élevant à plus de 66% (soit 2/3 des électeurs). C’est le principal enseignement de ce 1er tour.

Certes, les causes de cette abstention sont multiples et connues depuis longtemps : désengagement vis-à-vis de la politique, défiance à l’encontre des partis politiques et des institutions (notamment de la part des électeurs les plus jeunes), contexte de sortie de crise sanitaire

Mais ce très faible niveau de participation pose la question de la légitimité des élus régionaux et témoigne de la santé extrêmement précaire de notre démocratie. Nous vous proposons de consulter sur notre atlas dédié les taux d’abstention (par région et par département) et les résultats du 1er tour des élections régionales 2021 [cartographie réalisée avec notre logiciel Cartes & Données – Source : Ministère de l’Intérieur].

Carte du premier tour de l'election régionale 2021

1er tour des élections régionales 2021 : état de l’abstention

À l’exception de la Corse (42,92%), l’intégralité des régions françaises affichent des taux d’abstention supérieurs à 50%.

Plusieurs régions françaises ont un taux d’abstention supérieur à 68% : en tête, la région Grand Est (70,39%) suivie de près par les Pays de la Loire (69,27%) et l’Ile-de-France (69,15%). Dans la région Grand Est, le département de la Moselle détient la « palme » avec 73,32% d’abstention.

Les régions dont l’abstention oscille entre 65 et 68% sont les suivantes : Hauts-de-France (67,16%), Normandie (67,01%), Centre-Val-de-Loire (67,26%), Bourgogne-Franche-Comté (65,13%), Auvergne-Rhône-Alpes (67,41%) et Provence-Alpes-Côte-d’Azur (66,28%).

Enfin, les régions dont le taux d’abstention est situé en-deça de 65% sont au nombre de 3 : la Nouvelle-Aquitaine (64,09%), la Bretagne (64,21%) et l’Occitanie (62,76%).

1er tour des élections régionales 2021 : état des rapports de force politiques

Notons tout d’abord que l’abstention massive qui s’est exprimée lors du 1er tour des régionales 2021 brouille grandement la vision que l’on peut se faire de la situation politique en France (nombre d’observateurs politiques sont déjà tentés de se projeter sur l’élection présidentielle 2022). Du fait de la participation fluctuante et des alliances locales qui se nouent dans l’entre-deux-tours, les rapports de force risquent encore d’évoluer de manière significative lors du 2ème tour, conférant aux résultats définitifs un caractère imprévisible. Cependant, nous pouvons tirer certains enseignements de ce premier tour :

  • la bonne tenue des listes de droite, dont celles du parti Les Républicains (LR), qui sont arrivées en tête dans plusieurs régions où elles sont donc en mesure de remporter l’élection : Auvergne-Rhône-Alpes (43,79%), Hauts-de-France (41,39%), Normandie (36,86%), Ile-de-France (35,94%), Pays de la Loire (34,29%) et Grand Est (31,15%).
  • contrairement aux prévisions, les résultats du Rassemblement National (RN) sont pour le moins mitigés. Le parti de Marine Le Pen est en position de l’emporter dans la seule région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (29,29% des suffrages exprimés). Le représentant du RN Thierry Mariani devra néanmoins venir à bout du « front républicain » qui s’est constitué autour de Renaud Muselier (LR).
  • les listes de gauche, où figure notamment le Parti Socialiste (PS), sont en tête en Occitanie (39,57%), en Nouvelle-Aquitaine (28,84%), en Bourgogne-France-Comté (26,54%), en Centre-Val-de-Loire (24,81%) et en Bretagne (20,95%).
  • le parti de la majorité présidentielle La République en Marche (LREM) subit un revers cuisant. Le parti d’Emmanuel Macron ne parvient toujours pas à s’implanter localement.

Articles similaires

JO Paris 2024 : les sites des épreuves olympiques en cartes

3 min

Paris sera la ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024. Découvrez la carte des sites qui accueilleront les épreuves olympiques de Paris 2024 dans chaque discipline.
miniature steve jobs georges antoine strauchDR

Avril 1992 : quand Georges-Antoine Strauch rencontrait Steve Jobs

4 min

Disparu il y a 10 ans, Steve Jobs a laissé une empreinte durable dans l’Histoire des nouvelles technologies. Georges-Antoine Strauch nous raconte sa rencontre avec Steve Jobs en avril 1992 et l'influence qu'a eu l'ancien patron d'Apple et de NeXT dans le développement d'Articque.