Etude sur le Tennis de Table

Article 31 sur 602

L’histoire du tennis de table

Le Tennis de Table est originaire d’Angleterre et a été créé au 19ième siècle. La discipline se pratiquait sur une petite table avec une balle en caoutchouc ou en liège. Le filet était remplacé par une planche de bois.
Vers 1880, James Gibbs eut l’idée de remplacer les balles en caoutchouc par des balles en plastique.

En 1900, les balles en plastique (celluloïd) ont totalement remplacé les balles en caoutchouc mais elles restent très petites ( 2 fois plus petites que celles de nos jours ).
Par la suite, le terme ping pong a été donné à ce sport en raison du bruit de la balle qui rebondit sur la raquette.

Aujourd’hui, le tennis de table est un sport Olympique depuis 1988 et est joué par plus de 260 millions de personnes dans le monde.

Le tennis de table en France en 2015

En 2015 on recense 128 260 adhérents aux clubs de tennis de table, ce qui correspond à 0,0019% de la population totale. Ce chiffre regroupe toutes les catégories d’âges : de 5 ans à 65 ans. La carte suivante illustre la répartition des adhérents par région.

carte_1_fftt
(pas de donnée pour la Provence)

Cette carte représente le nombre d’adhérents pour 10 000 habitants par région en France (pour l’année 2015) ainsi que le nombre de clubs par région.
Nous constatons que la répartition des adhérents est inégale : la région Centre-Val de Loire compte 9031 adhérents alors que la région Rhône-Alpes-Auvergne ne compte que 3567 licenciés.
Force est de constater que le quart Nord-Ouest de la France présente d’avantage de clubs et de joueurs que le quart Sud-Est.
carte2
(pas de donnée pour la Provence)

En France, les régions qui contribuent le plus au nombre des adhérents aux clubs de tennis de table sont l’Ile-de-France et les Pays-de-Loire. Ces deux régions comptent à elles seules 30% du nombre total d’adhérents.
Sur les 128 260 pongistes, 110 993 sont de hommes et 17 267 sont de femmes. Autrement dit, les pongistes sont répartis en moyenne en 86,5% d’hommes et 14% de femmes. On en déduit que c’est un sport majoritairement masculin, comme on le voit sur la carte ci-dessus (ce pourcentage est représenté par un diagramme camembert).

Cartographie d’un match de finale de championnat du monde

Nous avons étudié en particulier le déroulement d’un match de ping pong (le championnat du monde de tennis de table 2011, Finale Zhang Jike contre Wang Hao ) et avons dressé une cartographie des rebonds des balles sur la table.

map_rebond

Les zones rouges correspondent aux zones où la balle a rebondi le plus souvent. Les zones vertes sont, par opposition, les zones de faible occurrence de rebond de la balle.
Les rebonds lors des services sont situés principalement au centre de la table, les zones d’échanges (occurrence de rebond plus forte) se trouvent dans le revers. Ces dernières zones apparaissent sur la carte en vert foncé.
Notons que la carte a été éditée après visionnage de 3 minutes de match.

- Cartes réalisées par Florian COLLIN, élève de 3ème au collège Jean Roux à Fondettes (37) -

Menu