DITEX a choisi Cartes & Données pour simuler la propagation du COVID-19 dans le monde

L’ UP&S (Unité de Prestation et de Services) DITEX (Digital Industry Tools Experts) est un centre d’expertise unique pour répondre aux enjeux de l’industrie du futur et de la transition digitale. Il est rattaché au Laboratoire de recherche LGIPM (Laboratoire de Génie Informatique, de Production et de Maintenance) de l’Université de Lorraine. DITEX assiste également les établissements de l’enseignement supérieur dans la transition numérique des cursus de formation des métiers de l’Ingénierie. Ceux-ci seront ainsi plus adaptés à la préparation des acteurs devant œuvrer à la renaissance de l’industrie.

Interview de Dr. Nadia NDHAIEF, Ingénieure de recherche chez DITEX.

1. Quel était votre projet de recherche ?

Nadia NDAIEF : Dans le cadre d’un consortium avec l’Ecole Polytechnique de l’Université Centrale de Tunisie (Groupe Honoris), nous avons travaillé en mode collaboratif pour réaliser un modèle de simulation de la propagation du Coronavirus à travers le Monde, de son apparition en Chine jusqu’à son arrivée sur le continent Africain.
Au moment où nous avons commencé cette étude, le continent africain n’avait pas encore atteint le pic de l’épidémie. Afin d’anticiper les retombées sur ce territoire, il nous fallait comprendre le schéma de propagation du virus, comparer les stratégies adoptées par chaque pays et analyser les résultats.

Voir l’atlas sur le Covid-19 en plein écran

2. Comment avez-vous connu Articque ?

NN : Lors de mes recherches sur le COVID-19, je suis tombée sur l’atlas interactif du COVID-19 réalisé par Articque. Je me suis renseignée sur l’entreprise et ses solutions et j’en ai conclu que Cartes & Données Online répondait à nos besoins. Georges-Antoine Strauch et Hélène Auguet se sont très vite intéressés à notre projet et nous ont offert une licence.

3. Quelle était votre problématique ?

NN : Pour faire du prédictif et simuler l’impact du virus sur le continent africain, il nous fallait avant tout analyser sa propagation dans le temps, en tenant compte des stratégies adoptées par chaque pays. Il y avait beaucoup de données à compiler et à superposer.

De plus, nous avions besoin d’un support de communication simple, efficace et facile à diffuser pour s’adapter au grand public.

4. Quels types d’analyse réalisez-vous ? Quels sont les phénomènes que vous observez ?

NN : Nous avons analysé la propagation hebdomadaire du virus à travers le monde. Grâce aux données et aux cartes, nous avons pu observer l’impact des stratégies menées par chaque pays parmi les plus touchés par le virus. Nous pouvons ainsi observer les retombées dans les pays qui ont tardé à réagir ou dans ceux qui n’ont pas pris au sérieux l’épidémie au début de celle-ci.
Nous constatons, par exemple, un ralentissement de la propagation du virus dans les 3 à 4 semaines suivant la mise en place d’un confinement.

Voir l’atlas sur le Covid-19 en plein écran

5. Pourquoi avoir choisi de représenter les données du COVID-19 sous forme de carte ?

NN : Nous recevons tous les jours les nouveaux chiffres du COVID-19 dans la presse ou à la télévision. Mais il nous faut une vision d’ensemble de la situation pour mieux analyser et anticiper. La carte nous permet de voir l’impact des décisions prises par les pays, et donc l’accélération ou le ralentissement de la propagation du virus dans le temps. De plus, la carte est bien plus visuelle qu’un fichier de données.

6. Comment diffusez-vous votre analyse cartographique ?

NN : Nous diffusons nos analyses cartographiques et statistiques sous la forme d’un atlas interactif. C’est le support le plus efficace pour communiquer auprès du grand public.
La carte a déjà le pouvoir de transmettre des informations d’un coup d’œil. Combinez cela avec l’interactivité d’un outil web (zoom, info au survol, fiche au clic, légende cliquable…) et vous obtenez l’application idéale pour comprendre le comportement du virus et voir sa propagation dans le monde. L’utilisateur a envie d’aller plus loin dans l’analyse et de dépasser le simple constat.

Nous avons également réalisé une synthèse en vidéo qui a été diffusée sur nos réseaux sociaux.

Découvrez les résultats de l’étude sur la propagation du Coronavirus dans le Monde dans cette vidéo réalisée par le DITEX :

Nous allons prochainement produire de nouvelles vidéos, plus courtes cette fois-ci, pour faire des focus précis sur des phénomènes observés.

Nous allons prochainement produire de nouvelles vidéos, plus courtes cette fois-ci, pour faire des focus précis sur des phénomènes observés.

7. A qui s’adresse votre carte interactive du COVID-19 ?

NN : Nous avons réalisé cette étude dans le cadre d’un consortium avec l’Ecole Polytechnique de l’Université Centrale de Tunisie (Groupe Honoris) dont le but est d’encourager et de promouvoir les actions pour lutter contre le COVID-19 dans une logique humanitaire.  L’atlas et les vidéos qui en résultent ont pour objectif d’informer le grand public de la propagation du COVID-19 dans le monde.

Les premiers retours des utilisateurs sont très concluants. Tous saluent la clarté des informations et l’interactivité de la carte.

8. Combien de temps a pris la réalisation de votre étude ?

NN : A partir du moment où nous avons eu accès à Cartes & Données Online, il nous a fallu entre 3 et 4 semaines pour réaliser notre étude sur le COVID-19. Ce laps de temps inclut aussi le temps de formation et de prise en main de l’outil.

9.Avez-vous des commentaires dont vous souhaitez nous faire part ?

NN : Je tiens à remercier Articque pour avoir participé à ce projet en nous offrant une licence expert sur Cartes & Données Online. Toutes les équipes ont été très réactives à nos diverses sollicitations, même en cette période de confinement.
J’ai pu bénéficier d’une formation personnalisée en visioconférence et j’ai apprécié la disponibilité et les conseils des formateurs tout au long du projet.