Une nouvelle distinction pour Articque

Article 568 sur 610

Le chapitre français de l’Internet Society, ISOC France, Adminet, le Cawa et les associations partenaires, ont à nouveau fêté le nouvel an et honoré des personnalités méritantes de l’Internet dans les domaines de la politique, des sciences, des arts, de l’entreprise et de la société civile, au Musée des Arts et Métiers à Paris.

Jean-Michel Billaut de l’Atelier BNP-Paribas a remis à notre PDG fondateur Georges-Antoine Strauch le « Chappe d’Or » devant une assistance attentive et nombreuse. en tant qu’entreprise apportant une contribution de valeur internationale au web. Notre parcours est une parfaite illustration des effets positifs du web sur les PME de croissance.

Dès 1991, nous concevons un service de cartographie statistique en ligne sur Numéris. Le projet est tellement ambitieux, que l’ANVAR, spécialiste de l’innovation, nous demande de nous concentrer sur les mêmes briques logicielles de cartographie et de statistiques mais en tant que logiciel bureautique classique.

Cette solution progressive est au cœur de la stratégie d’Articque pour la gestion comme pour la production logicielle. Nous adoptons avec enthousiasme cette idée de créer d’abord Cartes & Données. Nous nous appuyons sur notre réseau de chercheurs et sur des travaux internationaux. Le GIP R.E.C.L.U.S. et ses 2000 géographes européens devient co-éditeur. Ils mettent en exergue les fonctions indispensables mais toujours absentes des autres logiciels de cartographie (gestion matricielle des flux, matrice de Bertin, ACP, CAH, le carroyage, l’anamorphose…)

L’accueil des experts est enthousiaste, mais la cartographie statistique pour tous, reste notre objectif. Les hauteurs des cimes sont souvent désertes et le marché se résumait à quelques spécialistes. Avec un produit bon marché, nous avons besoin du grand nombre. Ouvrir la voie, être précurseur reste difficile ; grâce à son barreur, Articque traverse la tempête et se trouve au mieux de sa forme lors de l’éclosion de l’internet grand public.

C’est lui qui nous hisse sur ses épaules. S’appuyer sur l’innovation des autres nous offre une visibilité mondiale pour tout public qui s’intéresse à l’exploration quantitative des données. On a juste apporté la couche cartographique à la visualisation et à la collecte des données sur le web. Cela diffuse la cartographie statistique au plus grand nombre et la carte devient interactive.

L’actualité en 1999 nous permet de l’illustrer et de démontrer l’intérêt de la cartographie : en quelques heures, le site «les Vigies du Littoral» est mis en ligne. Ce tableau de bord des communes du littoral touchées par l’ERIKA est salué par la presse et les autorités mais surtout par le grand public. En 2001, LaFranceElectorale.com dépassera 500 000 visiteurs en moins d’un mois d’élections municipales : ce sera un nouveau coup de projecteur pour la cartographie statistique pour tous.

Nous avons toujours travaillé dans un esprit mondialisé et il n’y a pas de limite territoriale à l’accueil qui nous est réservé. Reconnue localement avec les ElecTrophées (premier prix) ou encore le premier prix des Trophées de la Nouvelle économie, Articque est encore distinguée avec l’obtention du label INFO 2000 de l’Union Européenne, la nomination à l’European IST PRIZE…

Et cet effet n’est pas prêt de s’arrêter : le web, c’est en 2006 des milliers de bibliothèques d’Alexandrie. Les masses de données à traiter sont gigantesques et plus que jamais la synthèse est nécessaire. Or la synthèse, c’est l’essence de la cartographie. Avec 70 % de croissance annuelle sur trois ans et 30 % de résultat, nous maintenons plus que jamais que la cartographie est le visuel du 21 ème siècle.

On promeut la cartographie pour tous au travers de sites internet depuis des années ; Ce qui est reconnue comme innovation aujourd’hui, représente notre expérience de 14 ans qui nous permet de prendre sans faire de bruit une position enviée à l’échelle européenne.

Menu