Répartition des prisons selon le nombre de places théoriques en France en 2010

Article 345 sur 602

Le 28 juillet, la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie annonçait la fermeture définitive, entre 2015 et 2017, de 23 établissements pénitentiaires jugés vétustes.

carte-actu-fermetures-prisons-france-2010-2017

Répartition des prisons

selon le nombre de places théoriques en France en 2010

La modification annoncée de la carte pénitentiaire implique que certains départements n’auront plus de prison, ce sera le cas des Alpes-de-Haute-Provence, du Calvados, de la Creuse, du Cantal, du Lot, de l’Ardèche, des Deux-Sèvres et de la Nièvre).

Ces fermetures seront compensées par la construction de nouveaux établissements dans le cadre du plan de modernisation du parc pénitentiaire.

Cependant, ces fermetures auront des conséquences sur la vie des familles des détenus trop éloignés pour leur rendre visite.

Par exemple, la fermeture de la prison de Vannes et le transfert des détenus vers Angers, implique un déplacement pour les familles de 200 km. De même, 180 km séparent la prison de Nevers à celle de Dijon, 200 km séparent la prison de Digne-les-Bains à celle de Valence….

Menu