La pluie et le beau temps ne font pas les élections !

Article 412 sur 639

Le Groupe ARTICQUE, éditeur de www.franceelectorale.com a les moyens de vous le confirmer : à la question « Quel temps fera-t-il dimanche lors des élections régionales ? », sa filiale Atmo’Expert, qui est un bureau d’études spécialisé dans les risques climatiques, vous répond :

carte-france-meteo-election-2010

Le temps qu’il fait a-t-il un impact sur le nombre de votants ? Existe-t-il vraiment une corrélation entre les données météorologiques et le fait que les électeurs se rendent aux urnes ? Pas si sûr…

Les Chargés d’études d’Atmo’Expert ont examiné l’influence du temps sur l’abstention enregistrée lors du premier tour des élections présidentielles de 2002 et de 2007 dans les 36 000 communes de France pour donner la tendance de ces élections régionales 2010.

carte-election-presidentielle-2002
carte-election-presidentielle-2007
preuve-par-acp

Les cartes présentées ci-dessus ainsi que les axes factoriels nous prouvent que la météo n’a pas eu d’influences notables sur les électeurs de la métropole. Pour les élections de 2002, l’étude pourrait nous amener à conclure que le beau temps a favorisé l’abstention au profit des ballades, et par opposition que le mauvais temps a aidé à accomplir le devoir civique. Le phénomène inverse est pourtant observé d’après l’étude réalisée sur les élections de 2007 où il semble que les électeurs aient profité du beau temps pour faire leur devoir de citoyen.

Le taux d’abstention des communes n’a donc en rien suivi les variations météorologiques. On peut toutefois s’en rassurer, le devoir de vote de chaque citoyen ne tient pas qu’à la couleur du ciel.

Menu