La carte parle !

Article 456 sur 602

La carte parle ! Tout le monde en convient aujourd’hui grâce à l’irruption de la cartographie via Google, Microsoft…

Produire des cartes qui parlent c’est bien, mais du coup il faut surveiller ce qu’elles disent ! Un éminent géographe américain (Monmonnier), n’a-t–il pas intitulé son livre :Comment faire mentir une carte ? ;-)

Un grand journal n’a-t-il pas fait une carte qui serait comique si le sujet n’était pas si grave, puisqu’elle porte sur les plus de 75 ans qui sont malades de l’Alzheimer, par région. Or cette carte est identique à celle des plus de 75 ans.
En revanche, Articque découvre une carte étonnante de la localisation de la maladie dans cette classe d’âge. (découvrez ces cartes).

Une carte communique si bien qu’il faut faire attention au message qui passe.

Quelques pistes de solutions :

  • Penser absolu et relatif (travailler les statistiques) : chaque donnée peut être observée de ces deux façons. Voir l’exemple stupéfiant sur les médailles des Jeux Olympiques de Sydney
  • Faire plusieurs cartes avec les mêmes données
    Une même base d’informations peut être vue sur plusieurs cartes toutes justes ou fausses mais apportant chacune une vue originale et nourrissante (voir les cartes)

Georges-Antoine Strauch

Menu