Comparaison de données sportives entre plusieurs départements

Article 40 sur 610

Limoges et Tours :

Limoges est une ville se trouvant dans la Haute-Vienne. Limoges compte 137 473 habitants, et parmi cette population nous avons identifié les sports les plus pratiqués dans cette commune.

Parmi ces sports nous avons le football, sans grand étonnement, avec 3 746 licenciés. Ensuite nous avons le tennis comptant 2 600 licenciés et pour finir le basket-ball et le Handball que nous regroupons et qui rassemblent 2 584 licenciés.

Tours (138 150 habitants) est une ville moins sportives que Limoges, regardons les chiffres des joueurs de football, basket-ball/handball et le tennis.

Le football à Tours comprend 2488 licenciés, ce qui est beaucoup, mais ce chiffre n’égale pas celui de Limoges. Les joueurs de basket-ball et handball de Tours sont 1338, et enfin les licenciés au tennis sont 1843.

Parmi tous les licenciés de basket-ball à Limoges, c’est la catégorie des 10-14 ans qui rassemble le plus de licenciés avec ses 385 joueurs, dont 163 femmes, suivi de très près par la catégorie des 20-29 ans qui compte 348 joueurs dont 244 hommes.

A Tours, le basket-ball est le plus joué par la catégorie des 10-14 ans avec 257 licenciés dont seulement 68 femmes.

Pour plus de précisions, veuillez regarder les tableaux ci-dessous :

 

BASKET-BALL:

Limoges

Age Licenciés total Hommes Femmes
0-4 3 2 1
5-9 209 160 49
10-14 385 222 163
15-19 203 138 65
20-29 348 244 104
30-44 262 192 70
45-59 141 102 39
60-74 63 54 9
75 et + 5 5 0

 

TOURS

Age Licenciés total Hommes Femmes
0-4 2 2 0
5-9 180 123 57
10-14 257 189 68
15-19 127 86 41
20-29 208 134 74
30-44 149 121 28
45-59 50 37 13
60-74 22 16 6
75 et +

 

TENNIS :

Limoges

Age Licenciés total Hommes Femmes
0-4 8 6 2
5-9 781 433 348
10-14 632 378 254
15-19 213 144 69
20-29 261 166 95
30-44 354 253 101
45-59 218 157 61
60-74 38 30 8
75 et + 16 15 1

 

TOURS

Age Licenciés total Hommes Femmes
0-4 1 0 1
5-9 183 146 37
10-14 381 266 115
15-19 256 175 81
20-29 273 206 67
30-44 350 257 93
45-59 253 189 64
60-74 123 87 35
75 et + 22 20 2

LES INSTALLATIONS SPORTIVES

LES INSTALLATIONS  A TOURS ET A LIMOGES :

Limoges est une grande ville, il faut donc un grand nombre d’installations sportives pour satisfaire les besoins de ses habitants. Nous comparons ci-dessous les installations sportives des deux villes pour les sports évoqués au début de cet article.

Limoges a les moyens d’être une ville sportive compte tenu de ses installations. On recense 66 courts de tennis à Limoges, alors que Tours n’en compte que 43. Tours n’a que 37 terrains de football, contre 57 à Limoges. Pas moins de 59 terrains multi-sports sont présents dans la ville de Limoges, et 43 terrains multi-sports à Tours.

LES INSTALLATIONS DANS LA HAUTE-VIENNE ET L’INDRE-ET-LOIRE :

Le département de la Haute-Vienne (87), dont la ville principale est Limoges, comptabilise un nombre important d’infrastructures sportives : 265 courts de tennis, 333 terrains de football et enfin des 125 terrains multi-sports.

Le département d’Indre-et-Loire (37), dont la préfecture est Tours, possède un parc sportif encore plus développé que celui de la Haute-Vienne. On comptabilise 378 courts de tennis, 423 terrains de football et terrains multi-sports.

Le département de la Haute-Vienne dispose de moins d’installations sportives, peut-être par manque de budget, ou parce qu’il y a moins de licenciés que dans l’Indre-et-Loire.

CONCLUSION :

Limoges a beaucoup plus d’installations sportives qu’à Tours sur les sports que nous venons de voir, mais l’article sur la Haute-Vienne nous démontre que le département est moins équipé en installations sportives que d’autres. On peut penser que Limoges serait donc le cœur du département. On peut noter que la Haute-Vienne a une superficie moins grande que L’Indre-et-Loire : 5 520 km2 comparée à l’Indre-et-Loire qui s’étend sur 6 127 km2. L’Indre-et-Loire comptabilise plus d’installations que la Haute-Vienne. Mais sur le point de vue des Villes, c’est Limoges qui reste en tête face à Tours avec un nombre d’installations supérieur dans presque tous les sports.

LE TENNIS EN GIRONDE ET DANS LE NORD :

LA GIRONDE :

La Gironde (33) compte un nombre de licenciés trop important par rapport aux installations sportives proposées (2 684 personnes par installation en moyenne). Ce département devrait investir dans des nouvelles installations pour le tennis. En 2013, il n’y avait que 1 151 courts de tennis. Il y a 2,1% de licenciés, soit 30 896 joueurs de tennis pour 1 536 448 habitants, dont 9 135 femmes, soit 1 femme pour 2 hommes.  Le ratio hommes/femmes est alors égal à 0,42.

LE NORD :

Le département du Nord comprend 875 installations pour une moyenne de 4 047 licenciés par installations. On peut constater qu’il n’y a pas assez d’installations par rapport au nombre de licenciés. L’investissement dans le sport par le département offrirait un meilleur confort pour les joueurs. Le nombre de licenciés dans cette région est de 35 415 personnes pour 2 635 494 habitants. Le ratio homme/femme licencié est élevé pour le tennis (0,35) avec environ 30 000 hommes pour 9 213 femmes, soit 1 femme pour 3 hommes.

CONCLUSION :

Les départements du Nord et de la Gironde sont assez similaires pour les installations du tennis, mais il y a dans les deux cas trop de licenciés pour un nombre d’installations qui est insuffisant : il faut donc investir dans de nouveaux courts.

La Gironde a plus de pourcentage de licenciés que le Nord, mais le Nord a plus de licenciés que la Gironde. Cette nuance s’explique par le nombre d’habitants dans le département, la Gironde compte 1 536 448 habitants et le Nord 2 635 494.

La répartition hommes/femmes est équilibrée en Gironde où il y a une femme pour deux hommes, ce qui n’est pas le cas dans le Nord (1 femme pour 3 hommes).

 

Capture_tennis2

Capture_tennis

LE FOOTBALL AU MORBIHAN ET EN SEINE-MARITIME :

LE MORBIHAN :

Le Morbihan est une région où le football est très présent chez les habitants de cette région : 4,23% de personnes sont licenciés dans ce sport au Morbihan soit 32 201 habitants pour une population totale du département s’élevant à 761 433 habitants.

Mais l’égalité homme/femme n’est pas parfaite, il y a 1 093 licenciés femmes pour 31 089 licenciés hommes, soit 1 femme pour 32 hommes.

Le Morbihan compte 761 installations sportives pour en moyenne 4 231 licenciés par installations.

LA SEINE-MARITIME :

La Seine-Maritime compte 897 installations pour une moyenne de 4 630 licenciés par installation. Le nombre de licenciés dans cette région est de 41 532 pour une population de 1 280 410 habitants. Le pourcentage de licenciés en Seine-Maritime est de 3,24%. Le nombre d’hommes par rapport aux femmes dans les licenciés n’est pas du tout égal : 39 926 hommes pour seulement 1 566 femmes, soit 40 hommes pour 1 femme. Le ratio homme-femme est égale à 0,37.

Capture d'écran carte1

Capture d'écran 2

- Cartes réalisées par Baptiste COUPRY élève de 3ème au collège Jean Roux à Fondettes (37) -

Menu