Commerciaux, piloter votre activité autrement par la carte

Article 65 sur 611

Directeurs commerciaux & commerciaux : piloter votre activité autrement par les applications cartographiques !

 

Pourquoi piloter son activité commerciale à l’aide d’applications cartographiques ?
Les représentations traditionnelles en tableau de bord ne sont-elles pas suffisantes ?

 

Les données d’activité commerciale comportent par nature des informations géographiques comme par exemple le département/la commune/ l’adresse du client ou de ses établissements. Ces données ne demandent qu’à être valorisées sur une carte. Nous constatons qu’un nombre croissant de commerciaux ou de directeurs commerciaux sont des consommateurs récurrents d’indicateurs d’activités représentés via des applications cartographiques. Les avantages qui reviennent de façon fréquente sont la facilité et la rapidité de la visualisation de l’information.

Nous pouvons y ajouter la capacité à représenter un important volume de données dans une vue d’ensemble et la capacité à superposer différents types d’indicateurs qui sont des fonctionnalités inhérentes à la visualisation cartographique.

 

1. Vue d’ensemble d’un important volume de données :

 

visuel-blog-1

Illustration 1 : Visualisation du chiffre d’affaires sur un très grand nombre de clients à un niveau national puis régional. Les indicateurs contenus dans les cercles précisent le nombre de clients par zone.

La représentation et la visualisation d’un nombre très importants de clients ou prospects est grandement facilitée par l’affichage de groupe de points (Cluster) et par le zoom sur un niveau géographique (drill down). L’utilisateur qui cherche à piloter son activité peut, par exemple, avoir une vue d’ensemble rapide sur les clients qui n’ont pas été visités à l’aide d’un code couleur au point.

 

2. La superposition d’indicateurs :

 

visuel-blog2

Illustration 2 : Visualisation des actions à réaliser par client/prospect à l’aide d’un code couleur. Les clients en bleu ont été visités trois fois au cours du mois, ceux en rouge moins de trois fois.

Un des intérêts de la cartographie réside dans la capacité à faire émerger des faits plus aisément détectables à travers une visualisation cartographique des données. L’émergence de ces « faits remarquables » est notamment favorisée lorsque l’on superpose sur la même zone 2 types d’indicateurs comme par exemple le nombre de client d’un département et le taux de marge moyen sur ce même département à travers un aplat de couleur.

 

visuel-blog-3.PNG

Illustration 3 : Visualisation des résultats d’un réseau commercial en France.

Le Directeur commercial observe deux indicateurs à savoir le montant moyen par visite et le montant des ventes. Il observe que la région Ouest réalise de très nombreuses ventes sur un grand nombre de clients. A l’inverse, les faibles volumes de ventes du Sud-est sont réalisés sur très peu de clients. Cette tendance obtenue à travers la superposition de ces 2 indicateurs mérite donc d’être investiguée afin de prendre les décisions adaptées de pilotage commercial.
 
En conclusion, la cartographie permet de piloter l’activité commerciale en obtenant une vision d’ensemble facilitant ainsi l’interaction spatiale avec un important volume de données. Le directeur commercial ou le commercial obtient une information rapide et localisée permettant de se focaliser sur plusieurs indicateurs d’un seul coup d’œil.

 

Mapping of Things : cartographier un magasin

Articque développe le concept de MoTMapping of Things – qui vous permet d’exploiter la masse de données issues d’éléments non-géographiques et d’en tirer de la valeur.
Avec Articque MAP, il est aussi possible de cartographier des centres commerciaux et des linéaires à l’intérieur des magasins!

Mapping-of-Things-Retail-Lineaires


Tout savoir sur le Mapping of Things d’Articque…

Menu